FINANCES
Le budget du ministère de l’Agriculture atteint un pic en 2022

En 2022, les députés de la commission des Finances ont constaté des dépenses records pour le ministère de l’Agriculture, liées en partie à la gestion des crises et des aléas de la production agricole.

Le budget du ministère de l’Agriculture atteint un pic en 2022

À l’occasion de l’examen, le 9 mai, de l’exécution des crédits de la mission Agriculture (Aafar) du budget de l’État pour 2022, les députés de la commission des Finances ont constaté des dépenses records depuis 2017. « Le décaissement de 4,7 milliards (Md€) d’euros en crédits de paiement (CP) est plus important que le point haut de 2017 et se situe 28,1 % au-dessus de la moyenne des onze derniers exercices (soit 3,65 Md€) », font observer les députés dans un communiqué le 10 mai. La principale hausse provient du poste Gestion des crises et des aléas de la production agricole, porté à 1,1 Md€, contre 8 millions (M€) prévus initialement. Dans le détail, 378 M€ ont été ajoutés pour financer les indemnisations et la lutte contre l’influenza aviaire ; 143,1 M€ pour le gel tardif d’avril 2021, 41 M€ pour celui d’avril 2022 ; 541,5 M€ pour le plan de résilience (guerre en Ukraine) ; et enfin 215,30 M€ pour la filière porcine. En 2017, le budget avait été porté à 4,6 Md€, pour financer une baisse des cotisations sociales, faisant suite à une récolte 2016 catastrophique en grandes cultures. 

Agrapresse