FRUITS & LEGUMES
Entre bio et conventionnel, la troisième voie cherche à séduire le consommateur

La crise sanitaire de la Covid-19 a mis en exergue l’attachement des consommateurs aux circuits courts et aux produits sains. Entre le bio et le conventionnel, et à l’heure de l’agroécologie, d’autres signes de qualité et/ou certifications émergent. Mais sont-ils bien perçus par le grand public ? Éléments de réponse avec le CTIFL.

Entre bio et conventionnel, la troisième voie cherche à séduire le consommateur
Le point fort de la gamme « zéro résidu de pesticides », c’est sa bonne perception chez les consommateurs.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres