GRANDES CULTURES
Plan protéines : du rab pour les agroéquipements

Un deuxième guichet agroéquipement de 20 millions d’euros sera ouvert mi-mai dans le cadre du plan protéines végétales qui ciblera les productions d'oléoprotéagineux.

Plan protéines : du rab pour les agroéquipements
Dans le cadre du plan protéines, une nouvelle enveloppe de 20 millions d'euros (M€) a été annoncée, le 28 avril, par le ministère de l'Agriculture, pour soutenir l'acquisition d'équipements pour la culture, la récolte et le séchage d'espèces riches en protéines végétales. ©Actuagri

Dans le cadre du plan protéines, une nouvelle enveloppe de 20 millions d'euros (M€) a été annoncée, le 28 avril, par le ministère de l'Agriculture, pour soutenir l'acquisition d'équipements pour la culture, la récolte et le séchage d'espèces riches en protéines végétales. Elle ciblera cette fois « plus spécifiquement les productions d'oléagineux et de protéagineux », selon le cabinet du ministre, mais également les sursemis de légumineuses fourragères. L’ouverture de ce deuxième guichet sera le 17 mai. Il s'agit de « donner satisfaction à certains des demandeurs du premier guichet et d'accueillir des nouvelles demandes », explique-t-on au ministère.

2 millions d'euros dédiée aux sursemis

« Plus tard dans l'année, on se laisse la possibilité de rattraper certains des dossiers non retenus grâce à un appel à projets dédié », ajoute le cabinet. Ce troisième dispositif, contrairement aux précédents, reposera sur des critères de sélection « pour prendre les projets les plus performants » par rapport aux objectifs de gain de surfaces semées en espèces riches en protéines végétales (+ 40 % dès 2022 et doublement à l'horizon 2030). Ouverture prévue « au second semestre », précise un communiqué du ministère à l’issue du conseil spécialisé de FranceAgrimer. À l'occasion de cette réunion, « le ministre a également proposé une enveloppe de 2 millions d'euros dédiée aux sursemis. Elle sera votée dans les prochains jours. »

Une « soixantaine de millions » demandés

Près de 20 millions d'euros ont déjà été accordés dans un premier volet du plan protéines ouvert le 11 janvier puis rapidement clos face à des demandes représentant « une soixantaine de millions d'euros » avec plus de 1 160 dossiers. Le doublement de l'enveloppe répond au souhait de la Fop (producteurs d'oléoprotéagineux) qui, le 14 avril, soutenait de nouvelles demandes d'aides pour lesquelles le président Arnaud Rousseau réclamait un ciblage régional. Antoine Henrion, le président de Terres Univia, avait également défendu une liste resserrée de matériels « en particulier » pour les plantes à graines. Concernant le volet structuration de filières doté de 50 M€ dans le plan protéines, 90 dossiers ont été déposés, représentant près des trois quarts de l'enveloppe, d'après le ministère. L'instruction est finalisée pour une quarantaine d'entre eux et une première vague de lauréats sera annoncée « courant mai ». Le ministère signale « une bonne répartition » des dossiers, qui concernent « à peu près toutes les régions », à la fois des projets collectifs de structuration des filières et des investissements pour l'aval.

JCD

Le président de la Fop, Arnaud Rousseau, s’est dit satisfait du doublement de l’aide accordée au plan protéines.