Europe
Commerce agroalimentaire européen : un excédent de 5,2 Mde

La Commission européenne a annoncé fin août que le commerce agroalimentaire de l’UE à 27 avait atteint un excédent de 5,2 milliards d’euros (Mde) en mai dernier, soit +2 % par rapport au mois d’avril.

Commerce agroalimentaire européen : un excédent de 5,2 Mde
L’Union européenne a renforcé ses positions avec le Royaume-Uni, premier pays client des 27. ©iStock-AlexLMX

En mai dernier, les exportations ont augmenté de 8 % pour atteindre 19,4 Md€ quand les importations, elles aussi en hausse de 10 % par rapport à avril, ont pointé à 14,3 Md€. L’UE a renforcé ses positions avec le Royaume-Uni, premier pays client des 27. Les Britanniques ont augmenté de 2 Md€ leurs importations (+10 %) « principalement pour les préparations de céréales, les préparations de fruits et légumes, et les légumes », précise la Commission. Les ÉtatsUnis et la Chine restent respectivement 2e et 3e importateurs de produits agroalimentaires européens. À noter que « les exportations de céréales vers la Chine ont plus que doublé (+380 millions d’euros) au début de l’année par rapport à l’année dernière », souligne le rapport de la Commission. Les trois principaux pays d’origine pour les importations agroalimentaires de l’UE entre janvier et mai étaient le Brésil, le Royaume-Uni et l’Ukraine. Les importations en provenance d’Ukraine ont augmenté par rapport à 2022, tandis que les importations en provenance d’Argentine et de Russie ont diminué. « Les importations de céréales ont augmenté de 1,7 milliard d’euros entre janvier et mai 2023, avec une augmentation de 48 % des volumes », remarque la Commission. 

Christophe Soulard