RICA
Revenus agricoles en hausse dans l’UE

Après un ralentissement en 2020, le revenu agricole moyen par travailleur dans l’Union européenne a repris sa progression en 2021, atteignant 28 800 €.

Revenus agricoles en hausse dans l’UE
En 2021, par rapport à 2020, au sein de l'Union européenne, tous les secteurs agricoles ont enregistré une augmentation de leurs revenus, à l’exception du porc et de la volaille. ©X_Remongin_Agri.gouv.fr

Selon les données du Réseau d’information comptable agricole (Rica qui va prochainement être modernisé en Ridea pour intégrer des données environnementales), le revenu agricole par travailleur de l’Union européenne (UE) était 56 % plus élevé en 2021 qu’en 2013, dépassant largement l’inflation sur la même période (9,4 %). Cette tendance s’explique par la hausse de la valeur de la production plus rapide que celle des coûts, associée à la diminution du nombre d’emplois agricoles. Une perte d’emplois qui s’accompagne d’un agrandissement des fermes. La taille des exploitations agricoles joue en effet un rôle dans leur rentabilité : les coûts par hectare plus élevés des grandes exploitations sont compensés par une production supérieure qui se traduit par une rentabilité globale plus élevée, constate la Commission européenne. En 2021, la part moyenne des paiements directs dans la valeur ajoutée nette agricole s’élevait à 22,6 %. Plus les exploitations sont petites, plus cette proportion est élevée. Ainsi, la proportion la plus élevée a été enregistrée pour l’élevage de bétail en pâturage (autre que laitier), avec une part de 46,5 % d’aides dans le revenu. Par rapport à 2020, tous les secteurs agricoles ont enregistré une augmentation de leurs revenus, à l’exception du porc et de la volaille (- 11,3 %) confrontés à une hausse des coûts de production. Les revenus des exploitations spécialisées en porcins et volailles restent toutefois les plus élevés de l’UE en moyenne (à 43 400 € par travailleur). Les revenus des secteurs de l’horticulture, des grandes cultures, du vin et des produits laitiers ont également, comme les années précédentes, tous dépassé la moyenne de l’UE en 2021, allant de 31 900 à 34 200 € par travailleur.

A. G.