LOUP
« La règle de base c’est le tir de défense, le tir de prélèvement doit rester exceptionnel ! »

En 1992, le loup, qui avait disparu en France, franchit les Alpes en provenance d’Italie et refait son apparition dans l’Hexagone. Protégé au niveau européen par la convention de Berne ratifiée par la France en 1990 puis par la directive européenne Habitat faune flore du 21 mai 1992, les estimations de ses effectifs ont progressé ces deux dernières années ce qui a rendu nécessaire une augmentation de son plafond de prélèvement. Des mesures qui, malgré tout, ne satisfont pas entièrement les éleveurs prédatés. Rappel du cadre règlementaire, du système de comptage officiel et témoignages de terrain.

« La règle de base c’est le tir de défense, le tir de prélèvement doit rester exceptionnel ! »
Jean-Paul Célet, préfet référent national sur le plan loup. ©L'Agriculture Drômoise

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres